Création d’entreprise : les aides et les financements possibles en France

Publié le : 05 septembre 20224 mins de lecture

Il y a plusieurs aides et financements possibles en France lorsque l’on crée une entreprise. Ces aides peuvent être publiques ou privées. Les aides publiques sont généralement des subventions ou des crédits d’impôt. Les aides privées sont quant à elles, le plus souvent, des prêts bancaires. Il est important de bien se renseigner avant de créer son entreprise afin de savoir quelles aides et financements on peut obtenir.

Les aides et financements

Il existe différentes aides et financements possibles en France pour créer une entreprise.

Parmi les plus connues, il y a la possibilité de bénéficier du crédit d’impôt pour la création d’entreprise (CICE), de la défiscalisation des heures supplémentaires ou encore du crédit impôt recherche (CIR).

Le CICE permet aux entreprises de bénéficier d’une réduction d’impôt sur leurs charges sociales. La défiscalisation des heures supplémentaires permet aux entreprises de réduire leurs charges sociales lorsqu’elles embauchent des salariés en CDI.

Le CIR permet aux entreprises de bénéficier d’une réduction d’impôt sur leurs dépenses de recherche et développement.

Il existe également différentes aides et financements possibles aux entreprises qui souhaitent créer des emplois dans les territoires en difficulté. Parmi les aides les plus connues, il y a le dispositif « Territoires d’industrie », le « Contrat de revitalisation des territoires » ou encore le « Nouvelle France industrielle ».

Le dispositif « Territoires d’industrie » vise à accompagner les entreprises dans leur transition écologique et numérique, à travers différentes mesures d’accompagnement et de soutien. Le « Contrat de revitalisation des territoires » est un dispositif mis en place par le gouvernement pour soutenir les territoires en difficulté en les aidant à développer de nouvelles activités économiques. Le « Nouvelle France industrielle » est un programme lancé par le gouvernement pour soutenir la relance de l’industrie en France.

Les primes et prêts

On peut citer la prime à la création d’entreprise (PCE), le crédit d’impôt pour la création ou la reprise d’entreprise (CIR), le crédit impôt recherche (CIR), le crédit impôt innovation (CII), le crédit d’impôt pour la compétitivité et l’emploi (CICE) et le prêt à taux zéro (PTZ).

Le crédit impôt innovation (CII) est une aide fiscale destinée aux entreprises qui investissent dans l’innovation. Elle permet de déduire de son impôt sur le revenu une partie des dépenses engagées dans l’innovation.

Le prêt à taux 0% pour les jeunes entrepreneurs est un prêt sans intérêt destiné aux moins de 30 ans souhaitant créer ou reprendre une entreprise en France. Il est remboursable sur une durée de 5 ans et son montant maximum est de 45 000 euros.

Il existe de nombreuses aides et financements possibles en France pour les créateurs d’entreprises. Les différents organismes publics et privés proposent des aides sous forme de prêts, de bourses, de subventions ou de garanties. Les créateurs d’entreprises peuvent également bénéficier de différents dispositifs fiscaux avantageux.

Plan du site